Laboratoire d'Optique Appliquée

Date

Nov 18 2022
Expiré!

Heure

10 h 00 min

Thèse Lucas Rovige

Cette thèse de doctorat présente le travail expérimental sur le développement d’un accélérateur laser-plasma à haut taux de répétition (kHz) utilisant des impulsions laser de quelques milijoules, et de durée proche du cycle optique.  Nous explorons un large ensemble de paramètres expérimentaux pour optimiser l’accélérateur en contrôlant la densité et le profil plasma, la durée des impulsions, le type de gaz et le mécanisme d’injection utilisés dans les expériences. Nous démontrons une amélioration significative des performances, notamment avec d’importants progrès réalisés sur la stabilité et la fiabilité à long terme de l’accélérateur, avec un fonctionnement continu et stable de l’accélérateur pendant plusieurs heures accumulant un record de 18 millions de tirs consécutifs. Ce gain de stabilité est obtenu en utilisant un nouveau type de jet de gaz qui utilise un choc hydrodynamique oblique asymétrique permettant l’injection d’électrons dans le gradient de densité descendant de la région choquée.  En utilisant des simulations particle-in-cell, les causes physiques menant à un régime d’accélération optimisé et stable sont établies. L’énergie typique du faisceau d’électrons a également été augmentée d’un facteur deux, jusqu’à 8 MeV, tandis que des divergences divergence mono-tir du faisceau d’électrons aussi faible que 3mrad sont obtenues en utilisant de l’hélium au lieu de l’azote pour créer le plasma. Nous présentons ensuite les résultats d’une première expérience d’application en radiobiologie où notre accélérateur est utilisé pour irradier des cellules cancéreuses, en profitant de la stabilité nouvellement acquise.